Ce site internet porte le label AnySurfer, une marque de qualité belge pour les sites accessibles. Vous trouverez plus d'information sur www.anysurfer.be.

jeunes en train de danser joueur de guitare dans sa chambre jeune devant sa télévision jeune fille lisant un livre

Ce soir…

 

On sort!

En avant la culture

Marre de rester chez toi? Tu tournes en rond et t’as envie de bouger, d’explorer, de découvrir, de te cultiver? Tu as le choix: cinéma, concerts, pièces de théâtre, musées, spectacles de danse, cirque… Si les prix, parfois élevés, te freinent, voilà quelques bons plans pour une culture accessible à tous:

  • la carte étudiant: elle est délivrée aux étudiants de l’enseignement secondaire et supérieur. Elle donne droit à de nombreuses réductions, surtout dans le domaine culturel, mais aussi dans certains magasins et restaurants. Si tu ne l’as pas obtenue spontanément, adresse-toi au secrétariat de ton école. En plus, elle est gratuite;
  • la Carte Jeunes Européenne: accessible au moins de 26 ans, elle te donne droit à des avantages en Belgique, mais aussi partout en Europe (activités, assistance voyages…). Chez nous, elle coute 12€ (www.cartejeunes.be);
  • la carte I.S.I.C. (ou Carte d’Identité Internationale d’Étudiant): même principe que pour la Carte Jeunes, tu as droit à des réductions en Belgique ainsi que dans l’Union européenne. Elle te coutera 10€ (www.isic.be ou www.carteisic.com).

Je suis responsable

Commencer à sortir implique certaines responsabilités. Ne pas te laisser influencer par d’autres lors de sorties plus festives, notamment en matière d’alcool, de cigarette, de drogue…, c’est une belle preuve de maturité! À l’inverse, ne plus réussir à se maitriser peut avoir des conséquences néfastes sur ta santé, ta sécurité, mais aussi celles des autres (voir « Se sentir bien dans son corps. Assuétudes »).

Si un/e de tes ami/e/s est allé/e « un peu trop loin », voire beaucoup trop loin, rassure-le/la. Et si la situation ne s’arrange pas, appelle les secours sans tarder ou rends-toi aux urgences (voir « Pour en savoir plus: sites web et organismes. Généralités », p…).

Comment?

Si tes parents t’accordent l’une ou l’autre sortie, ils n’ont pas nécessairement le temps de te conduire ou, pour l’une ou l’autre raison, ils sont dans l’incapacité de le faire. C’est l’occasion de leur montrer que tu deviens responsable et autonome. Emprunte les transports en commun. Les bus, trams, métros, trains t’amèneront à destination. En plus, tu peux faire le trajet avec tes amis, histoire de vous mettre dans l’ambiance (mais sans excès;-)).

Autre moyen de transport pratique et gratuit: le vélo! Il te permet d’effectuer de petits trajets de manière écolo tout en faisant de l’exercice.

Pour les trajets plus longs, le train reste un moyen de transport efficace. Avec un Go Pass, tu voyages vers n’importe quelle destination en Belgique, sans te ruiner. Et avec dix trajets, tu peux partager les frais avec tes copains. Renseigne-toi sur www.b-rail.be.

Et le retour?

N’oublie pas de prévoir un moyen de transport pour le retour, quelqu’un qui te ramènera chez toi en toute sécurité. Si tu vois que ton « chauffeur » n’est pas en état de te raccompagner, opte plutôt pour un transport en commun, un taxi ou même appelle tes parents ou un adulte. Même s’il est 2h du mat’, ces derniers préfèreront surement être réveillés pour venir te chercher que pour apprendre une mauvaise nouvelle de l’hôpital ou de la police!

 

On reste!

À la maison aussi, il y a de quoi passer ton temps. Tu peux en profiter pour te retrouver seul/e ou avec ta famille, taper causette, raconter ta journée, jouer… Ou tout simplement flâner en écoutant de la musique, en lisant une BD… après les devoirs bien sûr!

Music

Radio, CD, TV, mp3…, la musique est partout! Et tu passerais des heures allongé/e sur ton lit à te passer en boucle tes dernières trouvailles musicales. Qu’est-ce qui te plait tant? Les mélodies et les mots te permettent de t’évader, te procurent plaisir et divertissement. Tu te reconnais dans les paroles de certaines chansons; tu as l’impression d’être compris/e, de te sentir moins seul/e. Et puis, chanter, composer ou même imiter, c’est aussi une manière de t’exprimer.

La Médiathèque

Pour enrichir ta bibliothèque musicale, mais aussi pour trouver des documentaires, des jeux, des cours de langue, des films…, rends-toi dans une médiathèque. Celle-ci met en location un nombre impressionnant de documents utiles pour l’école ou pour ton plaisir personnel. S’il n’y a pas de médiathèque dans ta ville, renseigne-toi sur le passage probable d’un Discobus (sorte de médiathèque sur quatre roues) dans ta région: www.lamediatheque.be.

C’est le médiathèque qui a mis au point le répertoire Ciné Jeunes en lien avec les thématiques de ce guide (rappel du « logo »). Tu y trouveras tous les renseignements pour dénicher rapidement tes films coup de cœur. De quoi passer un chouette moment tout en te documentant sur un sujet qui te touche ou t’inspire.

Bouquiner, c’est cool!

Lire, tu le fais peut-être par obligation, pour le cours de français par exemple. Mais tu peux le faire par plaisir aussi! Romans, mangas, BD…, les styles ne manquent pas! Le livre te fait voyager dans le temps et dans l’espace, tout en restant peinard/e chez soi. Et puis lire, c’est aussi apprendre! Tu explores des univers, des époques; tu enrichis ton vocabulaire; tu améliores ton orthographe… Tout ça sans vraiment t’en rendre compte! Pratique, non?

Jouer, pas pour les gamins!

S’il est inscrit « de 7 à 77 ans! » sur la plupart des boites* de jeux, ce n’est pas pour rien! En effet, le jeu de société est un « sport » qui se pratique à plusieurs et à tout âge. En plus d’être amusant, il te permet de passer du temps avec tes amis ou ta famille. De la stratégie, une pointe de compétition, une franche rigolade, voilà de quoi pimenter tes soirées!

La manette, ça te connait! Les jeux vidéos sont de plus en plus réalistes et te transportent dans d’autres univers. Sympa de pouvoir se mettre dans la peau d’un héros ou encore de ton sportif favori. Et c’est toi qui décides de l’évolution de ton personnage.

Ces jeux peuvent te passionner et t’amener à y consacrer de nombreuses heures. Tant qu’ils restent du domaine du loisir, ils ne sont pas néfastes. Cependant, certains s’y consacrent tellement qu’ils n’arrivent plus à gérer leur emploi du temps et à participer à la vie sociale réelle: famille, études, amis… Il est peut-être temps de décrocher, avant de tomber dans la dépendance. (voir « Les dépendances à l’écran »)

Envie d’un peu de solitude? Il te reste les jeux de cartes, les casse-têtes, les mots croisés ou fléchés… qui t’occuperont pendant des heures. Y a plus qu’à trouver la solution!