Ce site internet porte le label AnySurfer, une marque de qualité belge pour les sites accessibles. Vous trouverez plus d'information sur www.anysurfer.be.

jeune devant un ordinateur jeune travaillant avec son ordinateur à l'extérieur jeune devant son ordinateur jeune devant son ordinateur

Cap sur le dico

Le droit d'auteur, c'est la rémunération perçue par l'auteur quand son œuvre est diffusée publiquement (commercialisation, radio...). Ce ne sont pas des taxes ou des impôts, plutôt une sorte de salaire. Ce droit assure à l'auteur le respect et la protection de sa création. Une œuvre reste protégée 70 ans après le décès de son auteur. Idem pour les films. Tant que la promotion au cinéma n'est pas terminée, tu ne peux pas télécharger le film sur Internet. Des sites te proposent malgré tout des films à l'affiche. Ces téléchargements illégaux ne t'offrent souvent qu'une piètre qualité de son et d'image. Pas vraiment de quoi être satisfait/e! Un peu de patience... Par contre, le visionnage des films n'est pas interdit par la loi. Tu as donc la possibilité de regarder des films, gratuitement ou non, grâce au streaming (c'est-à-dire regarder un film en ligne, à partir d'un lien).

Cap sur le dico

« Internet, c'est juste un moyen de gagner de la rapidité. Mais c'est mieux le contact humain. C'est clair qu'il y a beaucoup de choses intéressantes sur Internet, mais le contact humain reste la plus belle des choses. » (Haitam)

Devant mon écran

 

Ordi, mon ami

« Compagnon » de tous les jours, l’ordinateur fait partie de ta vie. Il t’est utile pour tes travaux scolaires, contient ton répertoire de musique, te permet de consulter le net, de communiquer avec tes amis, de jouer… Bref, c’est un outil multifonctionnel.

Les logiciels

Pour faire plein de manipulations sur ton ordi, tu utilises des « logiciels ». Ces programmes informatiques te permettent de réaliser des tâches particulières: la gestion de l’image, le partage de fichiers, le traitement de texte, surfer sur Internet… Ces logiciels sont le plus souvent payants. Les utiliser sans licence est donc illégal.

Les logiciels libres

Ce qui fait la particularité de la majorité des logiciels « libres », c’est que tu peux les copier, les modifier et les diffuser GRATUITEMENT. En effet, tu ne dois pas payer de licence, ce qui les rend très intéressants et pratiques.

Ils t’offrent de nombreuses possibilités: le traitement de texte, la navigation Internet, le traitement d’images… Voici un lien utile pour télécharger certains d’entre eux sur le site du CIDJ.

Pour que ton ordinateur fonctionne le mieux possible et le plus longtemps, voici quelques conseils:

  • configurer un pare-feu, pour interdire à des personnes malveillantes de pénétrer dans ton ordinateur et d’y prendre de précieuses données;
  • effectuer les mises à jour de ton ordinateur pour éviter les bugs et les failles;
  • installer un antivirus pour protéger ton ordinateur (certains sont même gratuits).

 

Internet, un truc de ouf!

Internet n’a plus de secrets pour toi? Tu connais son fonctionnement peut-être mieux que tes parents! Habitué/e ou même accro du web (la « toile » en français), tu sais que tu peux y trouver beaucoup d’informations utiles. C’est d’ailleurs une technique très rapide et efficace pour obtenir des renseignements.

Internet a également un rôle d’ouverture dans la communication: il te permet de créer des nouvelles relations. Mais attention aux contacts noués sur le Net, car on peut t’y faire croire n’importe quoi!

Les moteurs de recherche

Grâce aux différents moteurs de recherche (Google, YouTube, Dailymotion…), en quelques coups de frappe sur ton clavier et deux ou trois clics (un jeu d’enfant pour toi;-)), tu parviens à trouver les éléments recherchés.

Gare à la gaffe!

Toutes les informations données ne sont pas nécessairement correctes; elles peuvent même être carrément fausses. N’importe qui peut créer un site Internet. Il faut donc toujours rechercher l’auteur du site ou de la page consultée.

Si tu décides cependant d’utiliser des données d’Internet pour un travail scolaire par exemple, n’oublie pas de mentionner les sources des pages consultées (références, auteur…). Ne cède pas trop vite à la tentation du bête copier-coller. Écris plutôt ton propre texte sur la base des infos trouvées. Étends également tes recherches grâce aux bibliothèques, aux médiathèques, aux centres de documentation… Cela te permettra de confronter tes sources, de vérifier tes informations et de ne pas raconter de carabistouilles.

Les forums

Envie de partager tes expériences ou de te faire une idée sur un sujet en lisant l’avis des autres? Les forums de discussion tombent à pic! Ils proposent aux utilisateurs de poser des questions et d’autres internautes y répondent, parfois même des spécialistes. Toutes sortes de sujets sont abordés: les voyages, la musique, la santé, les rencontres… Encore une fois, prudence: tout ce que tu lis sur les forums n’est pas forcément la vérité.

Les chats

Les messageries de discussion instantanée (ou les plateformes telles que MSN et Facebook) te permettent de continuer chez toi une conversation entamée à l’école par exemple.

Tu as peut-être envie d’avoir une énorme liste de contacts (pour impressionner tes copains) et tu décides alors d’accepter n’importe qui (y compris des gens que tu ne connais pas)? Sois vigilant: tu risques de tomber sur des personnes malintentionnées. Celles-ci pourraient obtenir des informations personnelles à ton sujet dans le but de te nuire.

 

Sur la toile: mes droits, mes devoirs

Mon mail, mon blog, mon profil

Hotmail, Facebook, MySpace, Skyrock, MSN… sont de super moyens de communication à utiliser chez toi ou depuis un cybercafé. Tu parles de ce que tu aimes, de ce que tu es. Simple et gratuit! Une foule de possibilités te sont offertes: envoyer des mails, partager des photos, des liens sur les nouveaux films au cinoche, télécharger de la musique, communiquer avec tes copains (partout dans le monde) et même devenir l’« ami/e » de célébrités… Euh, tu en es sûr/e? Pas évident de savoir qui se planque réellement sous un pseudo et une photo. Rien de plus rapide que de créer un compte! Il est donc facile pour certains de se créer une fausse identité.

Gare à la gaffe!

Gare aux informations que tu diffuses sur ton compte; celles-ci peuvent être vues par tout le monde et donc utilisées à bon ou à mauvais escient. Ne donne pas ton numéro de GSM, ni ton adresse, encore moins ton numéro de compte bancaire!! Mieux vaut rester anonyme et utiliser un pseudo. Bannis les mots de passe trop simples et n’emploie pas toujours les mêmes.

Si tu décidais d’organiser un tête-à-tête avec une personne rencontrée sur le net, arrange-toi pour qu’il se déroule dans un lieu public. Préviens tes parents ou un ami; tu ne peux jamais vraiment être certain/e de l’identité de ton interlocuteur/trice.

Le respect

Derrière ton écran, il t’est facile de raconter n’importe quoi. Cependant, dans la vie de tous les jours comme sur le net, ton comportement doit être citoyen (voir « Toi un CRACS? »).

Gare à la gaffe!

Pour placer des commentaires, des vidéos ou des photos concernant d’autres personnes sur la toile (susceptibles d’être vus par tous les internautes), tu dois au préalable avoir leur accord. Tu n’aimerais surement pas qu’on publie une horrible photo de toi, avec des commentaires pas sympas, voire carrément méchants.

Le respect fonctionne donc dans deux sens: tu dois respecter les autres et inversement. Si tu remarques que certains abusent, tu peux déjà avertir les responsables des sites, qui décideront de sanctions éventuelles, comme supprimer le compte de la personne en tort. Si des injures t’étaient adressées anonymement sur le net, tu peux également porter plainte auprès de la police. La personne serait facilement retrouvée grâce à son adresse Internet.

Sais-tu qu’à partir de 13 ans, tu es considéré/e comme responsable devant la loi, ce qui implique que tu peux être poursuivi/e pour les actes que tu as commis? Alors, réfléchis bien!

Le cyber-harcèlement

Se faire harceler via les nouvelles technologies (GSM, l’e-mail, le chat…) est malheureusement courant. Ça commence par des photos embarrassantes, ça se poursuit par des insultes et des menaces. En pénétrant dans ton compte perso et en changeant le mot de passe, en piratant ta boite* mail, certains se font passer pour toi et diffusent des rumeurs, envoient des messages déplacés…

Si tu es dans une telle situation, ne tarde pas à bloquer ton compte, prévenir tous tes contacts et, éventuellement, porter plainte à la police.

Téléchargement intelligent – Les droits d’auteur

Paroles, rythme, mélodie…, il te faut le dernier tube du moment! En pianotant sur ton clavier, tu as vite fait de dénicher le morceau tant recherché, mais attention à le télécharger dans les règles! En effet, les musiques et chansons sont soumises aux droits d’auteur. Les sites de téléchargement légaux ont reçu une autorisation de l’auteur; ils sont donc payants.

Les crasses

Les virus, les spams…, tu t’en passerais volontiers. Pour les éviter, il faut protéger ton ordi par un logiciel de protection et effectuer régulièrement toutes les mises à jour. Mais de quelles crasses s’agit-il?

  • Le virus est un petit programme informatique qui se propage dans l’ordinateur en s’insérant dans des programmes appelés « hôtes ». Le virus peut nuire au fonctionnement de ton ordinateur via Internet ou ta clé USB.
  • Les spams sont des mails indésirables qui envahissent ta boite mail. Ils sont expédiés à des fins publicitaires ou malhonnêtes. Pour les éviter, tu dois refuser de donner ton adresse mail sur tous les sites où tu surfes, lors de concours, dans les échanges de mails où ton adresse est visible pour tous les autres destinataires… Car c’est via tous ces canaux que les spammers se procurent ton adresse. Si, malgré tout, tu reçois encore des spams, grâce au filtrage des boites mails, ils devraient se classer dans ton courrier indésirable.
  • Les scams, des mails frauduleux, consistent à faire croire aux internautes qu’ils vont bénéficier d’un pourcentage d’une énorme somme d’argent. C’est un mensonge bien sûr. Leur but est de t’amener à verser un peu d’argent en te promettant d’en recevoir cent fois plus. À supprimer!
  • Les phishings sont des courriers électroniques qui proviennent au premier abord d’une source sûre. On t’y demande de donner ton numéro de compte en banque ou ton code secret. Et puis quoi encore! Il ne faut en aucun cas les donner! Dans le doute, contacte ta banque afin de vérifier si le message vient d’elle.
  • Les hoax (canulars) sont des messages inexacts qui t’invitent souvent à renvoyer ce même message à plusieurs personnes. Ce mail se traduit souvent par un appel à l’aide pour une bonne cause, une fausse information ou un nouveau type de virus. Pour vérifier si ce n’est pas une mauvaise plaisanterie, tu peux te rendre sur le site www.hoaxbuster.com.
  • Les spyware et rootkits sont des sortes d’espions: ils recherchent des informations (des plus simples aux plus confidentielles) dans ton ordinateur et les transmettent sans que tu n’aies donné ton accord. Ils arrivent à ouvrir une page Internet à tout moment. Pire, ces petits mouchards peuvent également te faire systématiquement atterrir sur la même page Internet, sans plus pouvoir en sortir.
  • Les cookies sont des fichiers au nom bien connu des célèbres biscuits anglais (miam!). Mais en nettement moins savoureux! En fait, ils sont envoyés par le serveur du site sur lequel tu navigues et se stockent dans ton ordinateur. Ils sont généralement sans danger. Ils permettent par exemple de retenir la langue que tu utilises, ton adresse, les noms d’identifiants de connexion.

I play the game

Internet t’offre des milliers de possibilités de jeux en ligne: jeux en flash ou par navigateurs, jeux vidéos en ligne, jeux en réseau et M.M.O.G. (« jeux massivement multi-joueurs »). Ces jeux ne nécessitent pas forcément de téléchargement ou d’installation. Ils peuvent se jouer via un navigateur et diffèrent dans le cout et la durée.

Gare à la gaffe!

Jeux de combat, de course, de tactique…, tu es peut-être d’abord attiré/e par un jeu apparemment gratuit. Mais tu te rends vite compte que, pour continuer à jouer, tu dois payer. En effet, certains sites de jeux ont pour unique but de gagner de l’argent, en attirant un public de plus en plus jeune et en te permettant de payer par SMS. Un bon moyen de te soutirer de l’argent grâce à un mode de paiement auquel tu as accès facilement. Prudence donc, car la note risque d’être salée…

Les jeux multi-joueurs poursuivent un peu le même but, mais par d’autres biais. Pas de limite dans le temps, ni dans le nombre de joueurs, mais si tu t’arrêtes de jouer, le jeu, lui, se poursuit. Pour progresser, il te faut donc continuer à jouer coute que coute, t’abonner et donc… payer. De plus, ces jeux sans fin te poussent à passer de nombreuses heures devant ton écran et − qui sait − à devenir accro (voir « Les dépendances à l’écran », p…)!

« Aïe aïe aïe », j’ai mal!

Quand tu passes trop de temps derrière un écran, tes yeux se fatiguent et deviennent secs. Pense à prendre une pause de temps en temps, en regardant au loin. De même, veille à régler la luminosité de l’écran (pas trop fort) et à te tenir au moins à 70 cm de l’écran.

Ta position sur ton siège peut aussi provoquer des maux de dos. En te tenant droit/e face à ton ordinateur, tu diminueras les risques.

Les dépendances à l’écran

GSM, Internet (Facebook, MSN), télévision, jeux vidéos…, certains en deviennent esclaves. On parle alors de « dépendance » (voir « Se sentir bien dans son corps. Assuétudes »). Tu te renfermes sur toi-même; tu te coupes du reste du monde: famille, amis… Et même, tu te négliges toi-même en faisant l’impasse sur tes repas, ton sommeil…

Comment éviter la dépendance? En variant tes activités. Si malgré tout, tu éprouves des difficultés à lâcher clavier et souris, parles-en à tes parents ou à un autre adulte. Ceux-ci pourront t’aider en discutant avec toi ou en te mettant en contact, si nécessaire, avec des professionnels (voir « Se sentir bien dans son corps. Assuétudes »).

Attention à ne pas confondre toutefois avec un excès passager, lorsque tu découvres par exemple un nouveau jeu, un nouveau site… sur lequel tu passes beaucoup de temps. Du moment que tu restes conscient/e que ton ordi n’est pas toute ta vie!